✓ Coton, chanvre, bambou, microfibre, comment choisir?

Episode 11 - 25 aout 2021

Les couches lavables ressemblent plus à des vêtements qu'à des couches jetables. Il existe différentes fibres pour la partie absorbante comme pour la partie imperméable et il est parfois difficile de s'y retrouver. Je décode ici les différentes matières (fibres naturelles/chimiques, coton, chanvre, bambou, microfibre, PUL, laine, micropolaire, vous saurez tout!)  …

coton-chanvre-microfibre-bambou-choisir

FIBRES NATURELLES VEGETALES

Pour la partie absorbante des couches lavables (couche, insert, doublure, booster, lange...) vous aurez le choix entre coton et chanvre. Les 2 sont robustes, tiennent des lavages jusqu'à 90° en cas de besoin et supportent le sèche-linge. Elles sont plus lentes à sécher à l'air libre.

Le coton est anallergique. Il vaut mieux privilégier un coton biologique car la culture du coton traditionnel est une catastrophe écologique. Le label GOTS est le label le plus exigent en terme de qualité, de respect de l'environnement et des conditions de travail. L'absorption du coton est moyenne. 

Le chanvre est la fibre la plus écologique. Le chanvre pousse facilement et rapidement, sans engrais, pesticide, fongicide ni insecticide, c'est pourquoi il n'a pas besoin de certification biologique (à la différence du coton). Il est antibactérien et antifongique.

Il n'y a pas de chanvre pur pour les couches, car il faut un tissu absorbant, le molleton (le même tissu que pour les joggings ou les sweats). Pour cela, le chanvre doit obligatoirement être mélangé au coton. Habituellement, les couches sont à 55% chanvre et 45% coton bio (sauf Geffen qui réussit à fabriquer un molleton 60% chanvre). 

Le molleton de chanvre et coton bio est la fibre la plus absorbante (25% plus absorbant que le coton). Son absorption est lente et diffuse. Au fil des lavages, il deviendra de plus en plus efficace en terme d'absorption. 


FIBRES CHIMIQUES ARTIFICIELLES

L'entretien est plus fragile (60° max en cas de besoin, mais plutôt 40° recommandé.)

Le bambou n'est pas une fibre naturelle, c'est une viscose. Cette viscose est issue de la cellulose du bambou (en poudre) mélangée à de la soude caustique. Le liquide obtenu sera ensuite transformé en fil puis passé dans un bain de solvant à base d'acide sulfurique avant d'être blanchi et lavé.

Ses qualités antibactériennes ne sont pas naturelles mais dues à l'ajout d’Ammonium quaternaire durant le procédé de fabrication. De plus, pour les couches lavables, le bambou est mélangé à du polyester pour obtenir un tissu en micro-éponge absorbant. Le bambou reste souple, il est un peu moins absorbant que le chanvre mais + que le coton seul. Le bambou bio n'existe pas.

Le tencel (viscose d'eucalyptus) doit être mélangé au polyester (fibre synthétique) pour obtenir la micro-éponge absorbante des couches (80% tencel/20% polyester). Le tencel est moins polluant que le bambou et un peu moins absorbant.

Le modal (viscose de bois)


FIBRES CHIMIQUES SYNTHETIQUES

Les pires de toutes pour la peau des bébés et pour l'environnement. Ces fibres sont issues de la pétrochimie et déversent quantité de micro plastiques à chaque lavage qui finissent directement dans les océans. Plus la couche est vieille et usagée et pire c'est car la fibre est abîmée. Les fibres chimiques nécessitent un processus lourd de transformation en textile. Ne jamais mettre au contact direct de la peau de bébé, car cela assèche et provoque des rougeurs (c'est pourquoi il y a un effet au sec, et c'est pourquoi le temps de séchage est très court). Elles sont peu chères et fabriquées à outrance.

La microfibre  a une absorption très rapide, par contre elle risque de relâcher du liquide par compression.

Le micropolaire est surtout utilisé comme voile de protection pour récupérer les selles facilement et garder les fesses au sec. 


LES CULOTTES DE PROTECTION EN PUL

Les culottes de protection ( shortys..) sont la garantie anti-fuites des couches lavables car elles sont imperméables! 

Le PUL (polyuréthane laminé) est une fibre chimique synthétique (dérivée du pétrole). Il s'agit d'un tissu (coton, polester, minky ou autre) enduit de polyuréthane pour devenir imperméable. 

Le PUL peut provoquer des rougeurs car il laisse moins respirer la peau que la laine et les élastiques peuvent laisser des marques aux cuisses (certains shortys ont pour cela des bords en polaire)


LES CULOTTES DE PROTECTION EN LAINE

La laine des culottes pour bébé la plus utilisée est la laine mérinos, car elle est très douce. C'est une fibre naturelle animale. Elle doit être lanolisée pour devenir imperméable (la lanoline c'est de la graisse de mouton). La pure laine mérinos ne garde pas les odeurs, elle est autonettoyante, respirante, thermorégulatrice et absorbante.

Si vous aimez les articles de mon blog, je publie un nouveau contenu chaque semaine !

Un sujet que vous aimeriez que je partage? Faites-moi une suggestion: ça m'inspire
Boutique en ligne